Aube : un appel à témoins lancé après l'agression à la hache de deux enfants par leur père

Un appel à témoins a été lancé pour rechercher un homme suspecté d'avoir agressé ses deux enfants et son ex-compagne à Montreuil-sur-Barse près de Troyes. - gendarmerie nationale
Un appel à témoins a été lancé pour rechercher un homme suspecté d'avoir agressé ses deux enfants et son ex-compagne à Montreuil-sur-Barse près de Troyes. - gendarmerie nationale

Un père de famille de 46 ans est activement recherché après avoir blessé ses deux enfants et son ancienne compagne. Il s'en est pris à eux avant d'incendier leur domicile à Montreuil-sur-Barse près de Troyes.

Un homme de 46 ans est activement recherché par les gendarmes de l'Aube, suspecté d'avoir agressé avec une hache ses deux enfants et son ex-compagne à leur domicile à Montreuil-sur-Barse à une trentaine de kilomètres de Troyes dans l'Aube. Un appel à témoins a été lancé par les autorités dans le cadre de cette triple "tentative de meurtre" et "destruction de bien par incendie".

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dans un contexte de séparation difficile. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme s'est introduit dans le logement qu'occupait son ancienne compagne, dont il est séparé depuis plusieurs mois, et ses deux enfants, des jumeaux âgés de 11 ans.

Un appel à témoins lancé

Le suspect s'en est pris à ses enfants, les blessant sérieusement avec une hache. Leur pronostic vital n'est toutefois pas engagé. Leur mère a également été blessée, plus légèrement, en tentant de défendre ses enfants. L'homme a alors pris la fuite en incendiant le logement.

La mère de famille a pu alerter les secours et elle et ses deux enfants ont pu être secourus. Le père de famille est toujours activement recherché ce lundi. Une enquête a été ouverte des chefs de triple tentative d’assassinat et destruction de bien par incendie. Les investigations sont confiées à la brigade des recherches de Rosières-près-Troyes et à la section de recherches de Reims.

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée et un appel à témoins a d'ailleurs été lancé.

Le couple était séparé depuis plusieurs mois. En août dernier, la mère des deux enfants a porté plainte contre cet homme pour des violences. Une enquête avait immédiatement été menée et l'homme avait été convoqué en octobre dernier dans le cadre d'une composition pénale, une procédure qui permet à un procureur de proposer une sanction en cas d'infractions dites faibles. Des mesures avaient alors été prises.

Le passage à l'acte de ce week-end pourrait également s'expliquer par le fait que l'homme venait de prendre connaissance d'une requête déposée par son ex-compagne devant un juge aux affaires familiales pour fixer les droits de visite et éventuellement les droits d'hébergement accordés au père.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un homme armé d'une hache sème la panique à l'aéroport de Bangkok