Au Turkménistan, le président inaugure une statue en or en l'honneur de son chien préféré

Jeanne Bulant
·1 min de lecture
Le chien doré dans la capitale du Turkménistan. - BFMTV
Le chien doré dans la capitale du Turkménistan. - BFMTV

Le président turkmène a fait construire une statue en or à l'effigie de sa race de chien favorite, rapporte le journal britannique The Guardian. La statue de ce berger d'Asie centrale, aussi appelé alabai, érigée sur un rond-point très fréquenté de la capitale Achgabat, fait 6 mètres de hauteur. Elle a été inaugurée par le président mardi soir.

Au Turkménistan, les chiens et les chevaux sont des sources de fierté nationale, étant particulièrement utiles aux nombreux éleveurs du pays. Les chiens sont connus pour protéger les habitations, mais également les troupeaux de moutons et de chèvres des loups.

Gurbanguly Berdymukhamedov, au pouvoir depuis 2006 dans le pays, a déjà écrit une ode à cette race de chien. En 2017, il en a offert un à son homologue russe Vladimir Poutine, en signe d'amitié. Le dirigeant avait été vivement critiqué pour la façon dont il avait tenu l'animal, par la peau du cou.

Ayant instauré un culte de la personnalité au Turkménistan, le régime de Gurbanguly Berdymukhamedov est considéré par plusieurs organismes indépendants comme une dictature.

Article original publié sur BFMTV.com