Au Touquet, les habitants résignés face au retour du masque obligatoire dans certaines zones

·1 min de lecture

Face au rebond épidémique, certains élus adoptes d'ores et déjà des mesures plus radicales. Alors que la France fait face depuis plusieurs semaines à une hausse des cas de Covid-19, le maire du Touquet Daniel Fasquelle (LR), a décidé de rendre à nouveau le port du masque obligatoire dans les rues de l'hyper centre-ville de sa commune.

Cela donne un air de déjà-vu. Devant l’entrée de la rue Saint-Jean, une rue touristique très étroite, des panneaux blanc et bleu sont réinstallés, avec écrit dessus : "Port du masque obligatoire". Et du côté des habitants, la grande majorité respecte la mesure, à contrecœur. "On en ras-le-bol, mais on n’a pas le choix malheureusement", dit une passante à Europe 1. "Il faut continuer à se protéger." 

Se protéger face à cette cinquième vague qui arrive, car les gestes barrières avaient un peu disparu, remarquent la plupart des commerçants du centre-ville. "Les gens n’avaient plus le réflexe de mettre le masque et de se désinfecter les mains à l’entrée des boutiques", témoigne une commerçante. 

Pas de sanctions

L'objectif de la municipalité est de sensibiliser à nouveau la population face au Covid, étant donné la situation dans d'autres pays. "Aux portes de l'Europe, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, on prend des mesures de plus en plus sévères de confinement. On ne veut pas en être là, bien évidemment", explique Denis Caloin, premier adjoint au maire. 

En revanche, il n'y aura aucune sanction, même si certains ne portent pas le masque, assur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles