Au Texas, la vague de froid polaire a provoqué des dégâts monstres

·2 min de lecture

Depuis plus d'une semaine, le Texas, au sud des États-Unis d'Amérique, connaît une vague de froid historique. Au moins 58 personnes sont décédées et des millions n'ont plus accès au réseau d'eau potable ou à l'électricité. Le président Joe Biden a déclaré samedi l'état de catastrophe majeure, et devrait bientôt se rendre sur place.

Files d'attente devant les magasins, autorités qui demandent de faire bouillir l'eau du robinet pour la débarrasser des bactéries, canalisations fissurées par la glace, stations d'épuration à l'arrêt : le froid et les températures polaires ont considérablement endommagé le réseau d'eau potable au Texas. Ce week-end, 14 millions d'habitants n'y avaient pas accès. Depuis près d'une semaine, le Texas, cet État situé au sud des États-Unis, et qui longe la frontière avec le Mexique, connaît une vague de froid historique. La pire jamais mesurée depuis 1909, relevaient nos confrères du Figaro.

Au moins 58 morts, une situation dramatique dans les hôpitaux

Et depuis le début de la tempête Uri, qui a frappé la quasi-totalité du pays depuis le 13 février, le Texas compte ses morts. Le quotidien de référence outre-Atlantique, le New York Times, en dénombrait 58 ce samedi. Parmi les victimes, un petit garçon de onze ans qui a succombé dans son sommeil à une hypothermie, après que sa maison a été privée d’électricité.

Dans les hôpitaux, la situation est dramatique. En pleine pandémie, des patients ont dû être transférés dans d'autres établissements. Le personnel soignant a dû dormir sur place, avec parfois des sanitaires inutilisables. Pour l'administrateur de l'Agence américaine d'aide d'urgence, la situation va rester précaire pendant plusieurs jours. "Les températures vont remonter et on s'attend à découvrir de nouveaux dégâts sur les canalisations quand les Texans vont rouvrir leurs ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :