Au Texas, la police soupçonne un motif raciste après une série de colis piégés meurtriers

Libération.fr

La police d’Austin suivait mardi la piste de crimes racistes visant les Noirs après que trois explosions au colis piégé ont fait deux morts et plusieurs blessés en dix jours dans la capitale du Texas. Lundi, un colis a tué un homme de 17 ans et blessé une femme au même domicile. Un second paquet a explosé un peu plus tard quand une femme d’origine hispanique, âgée de 75 ans, le ramassait sur le pas de sa porte. Elle a été grièvement blessée et ses jours sont en danger. Un précédent attentat, le 2 mars, avait tué un homme de 39 ans. «Les indices que nous avons trouvés sur les lieux» de la dernière explosion «ainsi que sur [ceux] des [deux premières] nous poussent à croire que ces faits sont liés», a indiqué le chef de la police d’Austin. Photo Ricardo B. Brazziell. AP

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le Premier ministre palestinien échappe à une explosion à Gaza
Merkel IV Cette fois, ça y est, Berlin a un gouvernement
Tillerson Trump limoge son dernier fusible
#MeToo James Levine viré du Met
Selmayrgate : le Parlement européen pilonne la Commission