Cette lycéenne défend le droit à l'avortement lors de sa remise de diplôme

·Journaliste vidéo au service culture
·1 min de lecture
Cette lycéenne défend le droit à l'avortement lors de sa remise de diplôme
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

ÉTATS-UNIS - “Je ne peux pas renoncer à cette exposition pour promouvoir la paix alors qu’une guerre est menée contre mon corps.” Mardi 1er juin, lors de la cérémonie de remise de diplôme de son lycée de Dallas, au Texas, la major de promo a tenu un discours engagé.

La lycéenne a profité de sa visibilité pour défendre l’avortement, en s’opposant fermement à la nouvelle législation adoptée par le Texas qui voit ce droit être restreint. Des mots forts comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Le 19 mai dernier, Greg Abbott, gouverneur du Texas, a signé une loi qui interdit d’avorter après six semaines de grossesse sans exception pour les cas d’inceste ou de viol. Cette nouvelle législation prévoit des poursuites pour les femmes souhaitant avorter après ce délai, mais aussi pour toute personne leur venant en aide.

C’est notamment contre ce délai que Paxton Smith s’est insurgée. “Six semaines, c’est tout le temps qu’elles ont. La plupart des femmes ne savent même pas si elles sont enceintes sur cette période. Avant qu’elles puissent décider si elles sont suffisamment stables émotionnellement, physiquement et financièrement pour mettre au monde un nouvel humain, cette décision leur a été imposée par un étranger. Une décision qui affecter le reste de leur vie est imposée par un inconnu. (...) J’espère que vous pouvez ressentir à quel point c’est déshumanisant de se voir retirer l’autonomie de son propre corps.”

Ce discours marquant a reçu de nombreux soutiens, comme celui de l’ancienne Première dame et candidate démocrate à la prés...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles