Au Tchad, Succès Masra demande l'annulation de l'élection présidentielle

Le général Mahamat Idriss Déby Itno a été déclaré jeudi vainqueur de la présidentielle, trois ans après avoir pris le pouvoir à la tête du Tchad. Mais son Premier ministre Succès Masra lui conteste cette victoire : ce dernier a déposé dimanche une requête auprès du Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin.

Succès Masra, arrivé deuxième à l'élection présidentielle tchadienne remportée lundi par Mahamat Déby, a annoncé dimanche 12 mai avoir déposé une requête auprès du Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin.

"Avec l'aide de nos avocats, nous avons déposé aujourd'hui une demande au Conseil constitutionnel pour révéler la vérité des urnes", selon une publication sur Facebook.

"Notre requête, c'est l'annulation pure et simple de cette mascarade électorale", a précisé à l'AFP Sitack Yombatina, vice-président des Transformateurs, le parti de Succès Masra.

Succès Masra a obtenu 18,53 % des suffrages face aux 61,03 % du président de transition Mahamat Idriss Déby Itno, qui l'avait nommé Premier ministre quatre mois avant le scrutin.

Accusations de fraude

Jeudi soir, quelques heures avant la proclamation des résultats officiels, Masra revendiquait "la victoire au premier tour" selon sa propre compilation des voix réalisée par ses militants à travers le pays.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Roland Marchal : "Ce que l'on voit au Tchad, c'est la répétition d'un système"
Déclaré vainqueur au Tchad, Mahamat Idriss Déby Itno dans les traces de son père
Présidentielle au Tchad : Mahamat Idriss Deby déclaré vainqueur, Succès Masra revendique la victoire