Au Soudan, l'armée réprime brutalement le mouvement démocratique

Au Soudan, les militaires répriment brutalement le mouvement démocratique et populaire en cours depuis plusieurs mois dans le pays. Il y a eu "plus de 35 morts", selon un comité de médecins proche de la contestation. Tout en démentant toute "dispersion par la force", le Conseil militaire de transition qui gouverne depuis la chute le 11 avril du président Omar el-Béchir, a rompu les ponts avec l'opposition civile et prévoit des élections dans un délai de neuf mois. IMAGES ET SONORE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles