Au Sénégal, le vote des jeunes attire toutes les convoitises

Au Sénégal, c'est le dernier jour de la campagne électorale avant les législatives de dimanche. Emploi, vie chère, cadre de vie… Les candidats multiplient les engagements à l'endroit de la jeunesse. Leur vote fait l'objet de toutes les convoitises : les moins de 35 ans représentent 75 % de la population. Comment vivent-ils cette campagne ? Croient-ils encore aux promesses des candidats ? Nos correspondants sont allés à leur rencontre.

Les Sénégalais élisent, dimanche 31 juillet, leurs députés lors de législatives ayant valeur de test avant la présidentielle de février 2024. Un scrutin que l'opposition veut mettre à profit pour imposer une cohabitation au président Macky Sall et freiner les intentions qu'elle lui prête de vouloir faire un troisième mandat.

Dans ce pays où les moins de 35 ans représentent 75 % de la population, le vote de la jeunesse fait l'objet de toutes les convoitises.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles