Publicité

Au Sénégal, le président Bassirou Diomaye Faye fixe le cap des cinq années de son mandat

Création d'emplois, démocratie "renforcée", lutte contre la corruption, audit des compagnies minières... Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a dévoilé mercredi les futures orientations de son mandat lors de son premier discours à la nation, 24 heures après avoir prêté serment.

Le plus jeune président de l'histoire du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, récemment élu à la tête du pays, a dévoilé mercredi 3 avril les grandes orientations de sa politique lors du traditionnel discours à la nation prononcé à l'occasion du 64ᵉ anniversaire de l'indépendance.

"Je rends hommage à chacune et chacun de vous pour votre attachement aux vertus cardinales de paix et de démocratie qui fondent notre vécu quotidien", a commencé le cinquième président sénégalais, saluant "la vitalité" de la démocratie du pays après des semaines de crise politique déclenchée par le report par Macky Sall du scrutin présidentiel.

À lire aussiPrésidentielle au Sénégal : l’histoire inédite d’une élection annulée, reportée puis avancée


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Investiture du nouveau président sénégalais : quels défis pour Bassirou Diomaye Faye ?
Au Sénégal, le nouveau président Faye nomme Ousmane Sonko Premier ministre
Sénégal : le nouveau président Bassirou Diomaye Faye a prêté serment