Publicité

Au Sénégal, la marche contre le report de la présidentielle interdite par les autorités

Les autorités sénégalaises ont interdit mardi la marche annoncée par plusieurs organisations de la société civile à Dakar pour protester contre le report de l'élection présidentielle. Pour la deuxième fois depuis le début de la profonde crise politique que traverse le pays, l'Internet sur les téléphones mobiles a été suspendu.

La journée s'annonce à nouveau tendue au Sénégal. Les autorités ont interdit une marche prévue mardi 13 février dans l'après-midi à laquelle des représentants de la société civile avaient appelé pour protester contre le report de la présidentielle et la prolongation du mandat du chef de l'État Macky Sall.

La marche est remise en question, a indiqué à l'AFP Elymane Haby Kane, l'un des organisateurs au nom du nouveau collectif Aar Sunu Election ("protégeons notre élection"). Le collectif, qui revendique plusieurs dizaines d'organisations syndicales et de groupes citoyens et religieux, devrait s'exprimer plus tard dans la journée, a-t-il précisé.

Elymane Haby Kane a confirmé avoir reçu un courrier de la préfecture interdisant la marche. La lettre publiée sur les réseaux sociaux dit que la manifestation "risque de perturber gravement" la circulation.

Aar Sunu Election demandait aux Sénégalais de se réunir massivement à partir de 15 h (locales et GMT) dans un quartier proche du centre de la capitale.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24