Au Sénégal, la fête de la Korité marquée par la joie des retrouvailles et les appels à la paix

Ce lundi 2 mai est jour férié au Sénégal, comme dans de nombreux pays musulmans, pour la fête de la Korité, ou Aïd el Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne du Ramadan. Dans la capitale, une foule de fidèles s’est rassemblée ce lundi matin, à la Grande Mosquée de Dakar.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Dès 9h, la Grande Mosquée de Dakar est comble. Les retardataires s’installent à l’extérieur. Mohammed, 22 ans, est heureux de ces retrouvailles après deux années d'accès restreint en raison de la pandémie de Covid-19. « Je suis venu ici avec des amis pour souhaiter aux uns et aux autres du bonheur et du courage. »

Après la prière, certains se prennent en photo devant la mosquée, en élégants boubous. « Il y avait plein de monde à l’intérieur, partout. C’est une image magnifique parce qu’avec le Covid, ce n’était pas possible. Mais cette année, Dieu a fait qu’on est heureux. »

Ismaël Barry se prépare à une journée de visites familiales : « On discute en famille et on demande aussi pardon. » Pape Sy, lui, est venu en voisin, avec le sourire, même si la Korité est un peu « morose » cette année, selon lui. « Avec les aléas qu’il y a dans ce monde-là, nous prions pour tout le monde, pour que la guerre cesse en Ukraine, pour que les conflits en Afrique s’estompent, pour la paix surtout. »

Également venu prier à la Grande Mosquée, le président Macky Sall a appelé à un retour rapide de la paix en Ukraine dont dépendra « la stabilité économique et sociale du monde ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles