Royaume-Uni: à Telford, des milliers de jeunes filles victimes de viols depuis les années 1980

Telford, petite ville de 140 000 habitants à une trentaine de kilomètres de Birmingham, est une bourgade devenue sordidement célèbre au Royaume-Uni pour avoir été la plaque tournante d’un trafic d’enfants. Une enquête vient d’être publiée sur les échecs dans cette affaire.

Avec notre correspondante à Londres,

Au moins mille jeunes filles ont été exploitées sexuellement à Telford depuis les années 1980. Des adolescentes, victimes de « grooming », amadouées par des hommes beaucoup plus âgés, qui leur faisaient miroiter une relation romantique, avant d’être exploitées sexuellement. Toutes d’ailleurs n’habitaient pas à Telford, certaines étaient ramenées des quatre coins du pays puis enfermées dans des appartements dans cette ville pour y être violées.

Gangs

De véritables gangs opéraient au sein de ces réseaux. Il ne s’agissait pas seulement de jeunes isolées, beaucoup racontent que leurs familles ont été menacées et qu’elles n’ont pas parlé pour ne pas mettre en danger leurs mères ou leurs sœurs. Au moins l’une des victimes, enceinte du deuxième enfant de l’un des prédateurs, a été assassinée, aux côtés du reste de sa famille.

Deux enquêtes de police ont eu lieu, l'une en 2012, l'autre en 2019, qui ont conduit à une dizaine d’incarcérations, pour des faits datant des années 2000-2019. C’est une enquête de 2018 qui a relancé l’attention sur Telford en révélant que c’étaient en fait des générations de jeunes filles qui avaient été victimes.

Manquements graves


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles