Au Royaume-Uni, ces supermarchés font la guerre au plastique

1 / 2

Au Royaume-Uni, ces supermarchés font la guerre au plastique 

Dans l'un des magasins de la chaîne Waitrose à Oxford (centre de l'Angleterre) 160 sortes de fruits et légumes ont été dépouillés de leur emballage plastique. Un espace de vrac pour féculents, céréales, vin et bière a aussi été installé. "Aujourd'hui, j'ai fait mes premières courses sans plastique !", se réjouit May Stirling, une mère de famille de 49 ans, venue "spécialement" de Ramsbury, à 60 km, pour le grand "déballage" organisé pendant l'été.

Une scène qui tranche avec le tableau habituel des supermarchés britanniques où tout semble sous plastique : bananes, avocats, concombres... À elles seules, les dix principales enseignes mettent chaque année sur le marché 810.000 tonnes d'emballage plastique à usage unique, et distribuent des centaines de millions de sacs, d'après une enquête des ONG Greenpeace et EIA (Environmental Investigation Agency) parue en novembre qui dénonce l'impact de la pollution plastique sur la biodiversité marine.

Les clients prêts à jouer le jeu

Faire ses courses sans plastique, "c'est si libérateur, ça veut dire qu'on peut œuvrer un peu pour l'environnement", sourit May Stirling, le caddie plein, tout en avouant avoir été un peu dépitée de ne trouver que deux sortes de céréales dans l'espace en vrac.

Nombre de clients sont prêts à jouer le jeu et certains en réclament même davantage : réutilisation des bouteilles de lait, de shampoing... Dans le magasin, plusieurs centaines de notes de suggestions sont affichées sur un mur dédié.

Waitrose, qui avait lancé cet essai pour 11 semaines, a décidé de le prolonger et de l'initier dans trois autres magasins de cette chaîne qui en compte plus de 300. Mais pour être pérenne, la formule doit être "commercialement viable", rappelle un porte-parole de l'enseigne, James Armstrong.

La concurrence s'engage aussi dans la démarche

D'autres géants du secteur se...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi