Au Royaume-Uni, l'épidémie de Covid-19 est hors de contrôle

·1 min de lecture

Comparés aux 1.035 morts et aux près de 60.000 nouveaux cas enregistrés samedi au Royaume-Uni - des chiffres moins importants que ceux de la veille mais qui restent tout de même très élevés - l'affaire ressemble à une goutte d'eau dans l'océan de la pandémie. Selon une enquête de l'agence publique Care ­Quality Commission, révélée vendredi par le quotidien The Guardian, les employés d'au moins 14 maisons de soins pour personnes âgées ou personnes autistes ont été incités à travailler alors qu'ils avaient été testés positifs au Covid-19 ou qu'ils étaient porteurs de symptômes.

Les inspecteurs ont également observé que le personnel ne portait pas correctement ses masques et que le cahier des charges sanitaire en matière de propreté n'était pas respecté. Dans ces conditions, le cri d'alarme poussé vendredi par le maire de Londres Sadiq Khan - "Restez chez vous!" - résonne étrangement dans le vide… Voilà qui illustre pourtant les difficultés auxquelles est confronté le Royaume-Uni dans sa gestion du virus, avec une situation totalement hors de contrôle depuis le mois de décembre.

État d'urgence dans les hôpitaux londoniens

Evolution du nombre de cas confirmés au Royaume-Uni et en France (pour un million d'habitants) :

Selon les statistiques officielles, le variant britannique du virus, de 50 à 70% plus contagieux, était responsable au 2 janvier d'environ 80% des cas à Londres et dans l'est du pays, contre 60% sur la seule Angleterre. Mais il n'est pas le seul responsable de la fla...


Lire la suite sur LeJDD