Didier Raoult, le "docteur chloroquine", se met en retrait du Conseil scientifique d'Emmanuel Macron

Didier Raoult défend l'efficacité de la chloroquine contre le Covid-19.

Pas de démission Le 25.03.2020 à 11h39

Un porte-parole de l'institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection que Raoult dirige à Marseille a démenti ce 24 mars auprès de l'AFP l'information selon laquelle Raoult avait "claqué la porte" du conseil, assurant qu'il n'avait pas démissionné. "Occupé à la direction de l'IHU Méditerranée infection, il ne participera pas aux prochaines réunion", a-t-il ainsi déclaré. Le professeur Raoult assure néanmoins toujours être en contact avec l'Elysée, privilégiant un lien "direct" notamment avec Emmanuel Macron.

Le ras-le-bol de Raoult. Selon Les Echos, Didier Raoult, patron iconoclaste de l'IHU Méditerranée Infection, a claqué ce mardi 24 mars la porte du collège d’experts conseillant l’exécutif dans la gestion de la crise sanitaire créée par l’épidémie de Covid-19 : “Je ne participe plus au Conseil scientifique réuni autour d'Emmanuel Macron”, a assuré le professeur au quotidien économique.

Lire aussi En Corée du Sud et à Taïwan, le flair des "Tigres" asiatiques face au coronavirus

Cette rupture est la conséquence d’un désaccord stratégique avec le gouvernement : plutôt qu’imposer le confinement général à la population, Didier Raoult souhaite, suivant l’exemple de la Corée du sud, mettre en place une campagne massive de dépistage à l'échelle nationale et d’isolement des cas positifs. “

Lire la suite