Au procès des sondages de l'Élysée, Nicolas Sarkozy garde le silence

Convoqué comme témoin pour déposer au procès des sondages de l'Élysée, l'ancien président Nicolas Sarkozy a décidé de garder le silence, au nom de son immunité présidentielle. Selon lui, la décision de le contraindre à témoigner est "parfaitement inconstitutionnelle" et "totalement disproportionnée". Autour de Marc Perelman, l'analyse de Bruno Jeudy et Pierre Jacquemain dans Face à face.

Une émission préparée par Charlotte Urien-Tomaka


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles