"On est au pied du mur !': la Fédération hospitalière en appelle à Emmanuel Macron pour sauver l’hôpital public

franceinfo

L'hôpital public est "à l'os", et "il est temps d'avancer et de secouer le cocotier", alerte sur franceinfo jeudi 14 novembre Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France (FHF) qui regroupe plus de 1 000 hôpitaux. "C'est l'ensemble du système de santé qu'il faut reprendre", plaide le maire Agir de Fontainebleau. "On est au pied du mur" et "l'hôpital ne peut pas être la variable d'ajustement du fonctionnement général du système de santé". Il appelle Emmanuel Macron à avoir "un peu de courage politique", pour sauver l'hôpital public alors que les soignants manifestent jeudi.

franceinfo. Quelle est la première urgence pour sauver l'hôpital ?

Frédéric Valletoux. L'hôpital public ne tient plus qu'à un fil et il tient par l'engagement du personnel. On a mis l'hôpital dans une telle mécanique d'économies depuis 10 ans qu'on peut estimer qu'on est à l'os et qu'il faut sortir de cette logique d'économie pour les économies. D'abord, parce que les hôpitaux ont fait ces économies : 10 milliards d'euros ces 15 dernières années. On a été au rendez-vous des restructurations. Aujourd'hui, c'est la qualité des soins et l'engagement des personnels qui est en cause. Il est temps d'en prendre conscience, l'hôpital est un bien précieux. Les gens sont fiers d'y travailler, mais il faut exprimer les difficultés (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi