Au Pakistan, les manifestations contre la France se multiplient

À Islamabad, au Pakistan, l’ambassade française est placée sous surveillance militaire et son mur d’enceinte est protégé par un empilement de conteneurs maritimes. L’image fait écho au communiqué envoyé, dans la matinée du jeudi 15 avril, par l’ambassade. “En raison de menaces sérieuses (...), il est recommandé aux ressortissants français de quitter provisoirement le pays”, indique le document. Des heurts violents L’appel à la prudence s’explique par des manifestations contre la France organisées dans tout le pays depuis le début de la semaine. Des milliers de protestants, ralliés sous la bannière d’un parti islamiste radical, demandent le départ de l’ambassadeur. Des heurts violents les ont opposés aux policiers. Les islamistes s’insurgent contre le soutien du président français, Emmanuel Macron, aux caricatures, comme c’était déjà le cas en octobre dernier.