Au Pakistan, l'eau se retire progressivement après les inondations meurtrières

Les eaux de crue continuent à se retirer dans la majeure partie du Pakistan, mais de nombreux districts de la province du Sindh dans le sud du pays restent sous l'eau, obligeant les personnes déplacées à rester au bord des routes et dans des camps.

Les inondations provoquées par les pluies de mousson ont tué plus de 1350 personnes et fait plus de 600 000 sans-abri.