Au Nigéria, les croyants s’enflamment pour une «apparition» de la Vierge Marie

Copie d'écran YouTube

Dans la ville de Calabar, au sud-est du Nigéria, une apparition attribuée à la vierge Marie aurait été observée et photographiée par plusieurs témoins.

Si l’Eglise catholique ne reconnaît qu’une quinzaine d’apparitions mariales, dont celles de Lourdes en 1858, et Fatima au Portugal, en 1917, elles sont bien plus nombreuses à être signalées un peu partout dans le monde, et parfois même photographiées et filmées. C’est le cas d’une affaire qui enflamme le Nigeria et se serait produit dans l’église St Charles Lwanga, à Calabar, à la fin du mois dernier. Signe des temps, c’est sur son compte Twitter que le responsable de la paroisse, le prêtre Evaristus Bassey, a relaté l’évènement qui se serait déroulé 22 juin : «Le mercredi 22-6-2022, la Bienheureuse Vierge Marie est apparue dans l'une de nos paroisses de Calabar, St. Charles Lwanga. Plus de 100 personnes en ont été témoins. Il y avait même un pasteur protestant venu rendre visite à son cousin, le vicaire. Les rayons autour d’elle étaient trop brillants pour obtenir une image claire. Elle s'est déplacée jusqu'au sanctuaire qui lui est dédié, puis s’en est allée. L'aura autour de la paroisse était incroyable, ce soir-là. Elle n'a rien dit à personne. Mais je pense qu'elle est venue pour nous assurer de la présence de Dieu parmi nous.»

En réponse à une question sur l’absence de message, le prêtre précise : «Ma chère, c'était une surprise. La plupart des gens sont venus pour l'Adoration du soir qui avait du retard, et ils attendaient. Ils ont été très impressionnés.(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Les femmes ont fait un pas de plus vers la conception sans hommes après que des scientifiques ont créé des souris sans père.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles