Au musée Maillol, une expo sur les peintres qui pratiquent le spiritisme

·1 min de lecture

Oserez-vous convoquer les esprits? Pour sa réouverture, le musée Maillol présente une collection du LaM, à Villeneuve-d'Ascq (Nord), consacrée à des peintres des Hauts-de-France inconnus du grand public qui se sont lancés dans l'art après avoir entendu des voix, sans jamais avoir développé de prédisposition pour le dessin ni reçu de formation. Jalonné de quelque 160 pièces fascinantes, le parcours immerge le visiteur dans le monde mystérieux du spiritisme. Au milieu de guéridons, de planches de Ouija, de pendules et d'hologrammes, les toiles singulières dialoguent dans une atmosphère insolite.

Lire aussi - Venez découvrir l’art puissant de William Kentridge au LaM de Villeneuve-d’Ascq

"Nous mettons en avant des hommes issus du bassin minier et d'un milieu modeste, indique Savine Faupin, commissaire de l'exposition. Augustin Lesage [1876-1954] était mineur, Victor Simon [1903-1976], aide-comptable et cafetier, Fleury-Joseph Crépin [1875-1948], quincaillier, plombier, sourcier et musicien dans une fanfare! Du jour au lendemain, les trois ont pris le pinceau, guidés par des instances supérieures, et ils ont cultivé un don de guérisseur."

Dicté par Léonard de Vinci

Tout commence en 1848 aux Etats-Unis, à Hydesville. Une nuit, les sœurs Fox perçoivent des coups dans la ferme où elles habitent. Elles répondent en tapant violemment sur les murs et établissent une communication avec le supposé fantôme qui hante le lieu, celui d'un colporteur assassiné dont la dépouille est enterrée à ...


Lire la suite sur LeJDD