Au mont Mézenc, Laurent Wauquiez dit vouloir « préparer dès aujourd’hui l’après-Macron »

© ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Devant 200 personnes venues gravir le Mont-Mezenc avec lui, Laurent Wauquiez a indiqué vouloir « préparer dès aujourd’hui l'après-Macron ». Il ajoute : « Nous devons prendre de la hauteur. C’est une tâche immense à laquelle je veux me consacrer entièrement », en expliquant sa méthode : « Se remettre en question, plonger dans le pays profond, renouer le fil de la confiance qui a été perdu, mobiliser les forces du sursaut ». Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a déclaré qu’ « il faut se préparer dès maintenant », et qu’il n'a pas « l’intention de (s')enfermer dans une tour d’ivoire ».

Même s’il n'est pas candidat à l’élection pour la présidence des Républicains (LR), le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé qu’il comptait construire une « alternative » pour « dépasser les questions d’appareil ». Néanmoins, il assure qu’il restera « fidèle » à sa famille politique. Dans son entourage, on souligne qu’ « il n’a aucune volonté de donner l’impression qu’il veut court-circuiter le parti ».

Éric Ciotti soutiendra Laurent Wauquiez

Dans son discours, Laurent Wauquiez a dénoncé « une minorité de technocrates, de juges, de minorités agissantes qui ont mis la main sur le pays », ainsi que les « allocations à tout va ». Il faut au contraire « remettre le travail au cœur de la société française », davantage « de frontières pour mieux protéger », et « retrouver le sens du respect (...), ce qui implique de restaurer l’autorité », a-t-il lancé.

Le président de la régi...


Lire la suite sur LeJDD