"Lui au moins il travaille" : des proches d'Emmanuel Macron taclent les scientifiques

·1 min de lecture

Depuis plusieurs semaines maintenant, les rapports entre Emmanuel Macron et les scientifiques ne sont plus au beau fixe. Agacé par ceux qu'il considère désormais comme des oiseaux de mauvais augure, le président a décidé de prendre ses distances et ne s'est plus donné la peine de publier l'avis du Conseil scientifique depuis le 13 janvier dernier. Une attitude dont se félicitent ses proches qui n'hésitent plus à tacler les blouses blanches dans les médias, comme le rapporte Sud Ouest ce dimanche 21 février.

"Lui, au moins, il travaille", souligne l'entourage du chef d'Etat, laissant au passage sous-entendre que les scientifiques passent plus de temps sur les plateaux télé qu'à étudier d'éventuels scénarios pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19. "Il les challenge tous au Conseil scientifique. S'il passait son diplôme d'immunologie, il arriverait premier à l'agrégation !", se réjouit l'un de ses visiteurs.

Très remontés, certains, au sommet de l'Etat, ne mesurent plus leurs mots et parlent même volontiers des "connards du conseil scientifique", dévoilait Le Point le 17 février dernier. Un langage fleuri dont ne fait que peu de cas Emmanuel Macron qui, il y tout juste un an, appelait pourtant les Français à "faire confiance à ceux qui savent". Et pour cause ! L'époux de Brigitte Macron, qui joue sa réélection, aurait de plus en plus de mal à supporter le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, qu'il juge trop alarmiste. Emmanuel Macron a "développé une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Il est relou ce mec !" : Fabrice Di Vizio pousse Benjamin Castaldi à bout dans TPMP
PHOTOS - Royals : quels sont les métiers de la nouvelle génération du gotha ?
"Des mauvaises langues" : Pascal Obispo tord le cou aux rumeurs sur les Enfoirés
VIDEO - "Erreur de jeunesse" : Emmanuel Macron étrillé par un conseiller de François Hollande
Serge Gainsbourg : pourquoi il n'a pas élevé Natacha et Paul, ses enfants aînés