Au moins six morts dans l'incendie d'un institut militaire en Russie

·1 min de lecture
Six personnes sont mortes dans l'incendie d'un institut militaire ce jeudi 21 avril en Russie - Capture d'écran Twitter
Six personnes sont mortes dans l'incendie d'un institut militaire ce jeudi 21 avril en Russie - Capture d'écran Twitter

Au moins six personnes sont mortes dans un important incendie qui a ravagé ce jeudi un institut de recherches militaires à Tver, à 160 km de Moscou, ont annoncé les autorités locales. La télévision russe a diffusé les images d'une épaisse fumée noire qui s'élevait au-dessus de l'imposant bâtiment jaune et brun de quatre étages de l'Institut central de recherches des forces aérospatiales russes.

Selon des témoins cités par la télévision, plusieurs employés de l'institut ont dû sauter par la fenêtre des étages supérieurs pour échapper aux flammes qui ont envahi 1000 mètres carrés de surface.

Recherches liées à la défense aérospatiale russe

Le gouvernement régional de Tver, dans des propos reproduits par les agences de presse, a signalé que six personnes avaient été tuées et 21 blessées dans l'incendie. Un précédent bilan des agences de presse russes faisait état de sept morts.

Plusieurs blessés ont été hospitalisés, dont trois en réanimation, a précisé un porte-parole de l'hôpital régional de Tver cité par l'agence officielle TASS. D'après de premières informations, l'incendie pourrait être dû à la vétusté du câblage électrique du bâtiment, a souligné l'agence.

Selon le ministère russe de la Défense, l'institut s'occupe notamment de recherches liées à la défense aérospatiale russe, ainsi que de la mise au point de nouveaux systèmes de défense antiaérienne.

Les incendies meurtriers, souvent dus au mauvais état d'installations électriques ou au non-respect des normes de sécurité, restent courants en Russie.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles