Publicité

Au moins cinq morts dans l'incendie d'une plateforme pétrolière au large du Gabon

Au moins cinq personnes ont péri, et une autre est portée disparue, à la suite d'un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi sur une plateforme pétrolière au large du Gabon (SAMIR TOUNSI)
Au moins cinq personnes ont péri, et une autre est portée disparue, à la suite d'un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi sur une plateforme pétrolière au large du Gabon (SAMIR TOUNSI)

Au moins cinq personnes ont péri, et une autre est portée disparue, à la suite d'un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi sur une plateforme pétrolière au large du Gabon, a annoncé jeudi Perenco Oil & Gas, la compagnie pétrolière franco-britannique qui l'exploite.

Dans la nuit, Perenco avait annoncé que cinq personnes étaient portées disparues et évoqué deux blessés.

L'un des deux blessés a été gravement brûlé, selon le ministère du Pétrole gabonais.

"Nous avons le profond regret d'annoncer le décès de cinq personnes. Malgré les efforts de recherche pendant la nuit, une personne est toujours portée disparue" annonce Perenco dans un communiqué.

Le feu s'est déclaré en milieu d'après-midi sur la plateforme appelée Becuna, située au large du terminal pétrolier de Tchatamba, sur la côte sud-est du Gabon.

"La zone a été sécurisée, l'incendie a été maîtrisé et tout le personnel présent sur la plateforme qui n'a pas été blessé a été évacué", avait confirmé la compagnie pétrolière dans la matinée.

"Cette tragédie" est "la plus grave dans l'histoire de l'exploitation pétrolière dans notre pays", déplore dans le communiqué Marcel Abéké, ministre du Pétrole, assurant que "toute la lumière sera faite sur les circonstances qui ont conduit à cet accident, et les enseignements qui doivent en être tirés".

"L'accident est survenu pendant une opération de +workover+ (intervention à l'intérieur du puits)", précise le communiqué.

gir-lnf/hpn/fal