Au moins 12 morts dans un attentat suicide au Cameroun

DOUALA (Reuters) - Douze personnes au moins ont été tuées mercredi dans un attentat suicide visant une mosquée du nord du Cameroun, a-t-on appris auprès des autorités régionales. L'attaque est la dernière en date liée à l'insurrection islamiste du groupe Boko Haram, dont les activités ont débordé les frontières du Nigeria pour frapper les pays voisins (Cameroun, Tchad et Niger). Le kamikaze s'est fait exploser à l'aube à l'intérieur de la mosquée de Kouyape, dans la région de l'Extrême-Nord. Aucune revendication n'a été formulée. (Josiane Koaugheu, Henri-Pierre André et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles