Au moins 41 morts lors de pluies de mousson en Inde et au Bangladesh

© AFP

Les pluies de mousson qui se sont abattues sur le Bangladesh et l'Inde ont fait au moins 41 personnes morts et plus de quatre millions de personnes sont bloquées à la suite des inondations, a indiqué samedi les autorités. Des millions de personnes se sont retrouvées dans une situation de détresse.

Les fortes pluies de mousson qui se sont abattues sur le Bangladesh et l'Inde ont fait au moins 41 morts et entraîné des inondations qui ont laissé des millions de personnes dans une situation de détresse, ont indiqué samedi les autorités. Les inondations menacent régulièrement des millions d'habitants du Bangladesh, un pays de basse altitude. Mais, selon les experts, le changement climatique accroît leur fréquence, leur gravité et leur soudaineté. La majeure partie du nord-est du pays est sous l'eau et des troupes ont été déployées pour évacuer les habitants qui se retrouvent isolés.

Une famille n'avait pas manger pendant deux jours

Des écoles ont été transformées en abris d'urgence pour accueillir les habitants des villages qui ont été inondés en l'espace de quelques heures à la suite de fortes crues. "Tout le village s'est retrouvé sous l'eau vendredi matin et nous sommes tous restés bloqués", a affirmé Lokman, dont la famille vit dans le village de Companyganj. "Après avoir attendu toute la journée sur le toit de notre maison, un voisin nous a secourus avec une embarcation de fortune. Ma mère a dit qu'elle n'avait jamais vu de telles inondations de toute sa vie", a ajouté le jeune homme de 23 ans.

>> LIRE AUSSI - Bangladesh : au moins 49 morts dans une gigantesque explosion dans un dépôt de conteneurs

Asma Akter, une autre femme sauvée de la montée des eaux, a expliqué que sa famille n'a pas pu manger pendant deux jours. "L'eau est montée si vite que nous n'avon...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Grosse frayeur pour un cycliste attaqué par un léopard en Inde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles