Accident d'avion au Népal : le bilan s'alourdit à 67 morts (police)

Un avion transportant 72 passagers s'est écrasé près de l'aéroport de Pokhara au centre du Népal ce dimanche 15 janvier. 67 victimes sont à déplorer d'après la police, et quelques personnes auraient survécu selon les autorités locales.

Selonle Premier ministre Pushpa Kamal Dahal, le vol de la compagnie Yeti Airlines était parti de la capital, Kathmandou pour rejoindre Pokhara. Le crash se serait produit entre l'ancien et le nouvel aéroport de Pokhara.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent la carlingue en feu sur le lieu du crash.

La station balnéaire de Pokhara se trouve à 200 kilomètres à l'ouest de Katmandou. La ville est la porte d'entrée du circuit de l'Annapurna, un sentier de randonnée populaire dans l'Himalaya.

Les circonstances de l'accident sont pour l'instant inconnues.

Avec ses montagnes, sa météo changeante et ses infrastructures insuffisantes, le Népal connaît fréquemment des accidents aériens. En mai 2022, 22 personnes sont mortes dans le crash d'un appareil de la compagnie népalaise Tara Air. Le contrôle du trafic aérien avait perdu le contact avec l'appareil à deux hélices peu après son décollage de Pokhara en direction de Jomsom.

En mars 2018, un avion de la compagnie US-Bangla Airlines s'était écrasé près de l'aéroport international de Katmandou, notoirement difficile d'accès, tuant 51 personnes.

Cet accident a été le plus meurtrier au Népal depuis 1992, lorsque les 167 personnes à bord d'un avion de Pakistan International Airlines sont mortes dans un crash à l'approche de Katmandou.

Deux mois plus tôt, un avion de Thai Airways s'était écrasé près du même aéroport, tuant 113 personnes.

L'Union européenne a interdit à tous les transporteurs népalais d'accéder à son espace aérien pour des raisons de sécurité.