Au Met Gala, Kim Kardashian aurait mieux fait de ne pas porter la robe de Marilyn Monroe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kim Kardashian, ici au mois de mai 2022, à New York. (Photo: James Devaney via Getty Images)
Kim Kardashian, ici au mois de mai 2022, à New York. (Photo: James Devaney via Getty Images)

Kim Kardashian, ici au mois de mai 2022, à New York. (Photo: James Devaney via Getty Images)

PEOPLE - C’était la première et sans doute la dernière fois que cette robe sort du musée. Ce lundi 13 juin, les responsables d’une collection privée d’objets et de vêtements ayant appartenu à Marilyn Monroe ont publié une série de photos sur Instagram pour dénoncer l’état dans lequel Kim Kardashian aurait laissé la robe emblématique de la star défunte qu’elle a portée au dernier Met Gala.

“Juste au cas où vous l’auriez raté... Certains cristaux sont manquants. D’autres ne tiennent plus qu’à un fil”, écrivent-ils en légende d’un photo montage montrant à quoi ressemblait la robe avant et après avoir été portée par la star de télé-réalité.

Cette robe dorée et scintillante, que Marilyn Monroe a revêtue lorsqu’elle a chanté un joyeux anniversaire au président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy, est aujourd’hui considérée comme la robe ayant été vendue la plus chère aux enchères (4,8 millions de dollars en 2016 chez Julien’s Auctions).

Elle est très belle et très glamour, mais n’était pas dans le thème du Met Gala, lequel cette année portait sur une période de l’histoire bien précise: le Gilded Age. Il s’agit des années 1870-1890, soit l’âge d’or américain. Marylin Monroe, elle, a vécu de 1926 à 1962.

“La robe n’est jamais restée seule”

Aujourd’hui, elle fait partie des collections du musée Ripley’s Believe It Or Not. C’est la première fois qu’elle était portée par quelqu’un d’autre que sa propriétaire initiale. De fait, ses actuels détenteurs ont tout fait pour qu’elle ne soit pas endommagée.

“La robe n’est jamais restée seule avec Kim, ont-ils précédemment expliqué à Slate. Il y avait toujours un représentant de Ripley’s. Nous nous sommes toujours assurés qu’à chaque fois que nous sentions que la robe risquait de se déchirer ou que nous nous sentions mal à l’aise par rapport à quoi que ce soit, nous avions la possibilité de dire que nous ne souhaitions pas continuer.” Peu de temps après la tenue du Met Gala, de nombreux historiens avaient critiqué la décision du musée de laisser sortir cette pièce rare de ses collections le temps d’une soirée.

Pour parvenir jusqu’au tapis rouge du Met Gala, la robe a été conservée dans un coffre-fort, dont la température et l’humidité ont été minutieusement contrôlées. “Je devais porter des gants pour l’essayer”, a raconté Kim Kardashian au magazine Vogue, en mai dernier.

(Photo: Sean Zanni via Getty Images)
(Photo: Sean Zanni via Getty Images)

(Photo: Sean Zanni via Getty Images)

Marilyn Monroe et elle n’ont pas tout à fait la même morphologie, ni la même taille. Comme la robe ne peut pas être retouchée, Kim Kardashian explique avoir suivi un régime strict (et tout à fait problématique) plusieurs mois en amont pour perdre du poids. Le premier essayage n’a pas été concluant. Le second, oui. “J’ai eu envie de pleurer de joie”, concluait-elle.

C’est un fan de la robe, nettement moins joyeux que Kim Kardashian, qui a interpellé les responsables de The Marylin Monroe Collection. “Maintenant, elle est foutue, assure-t-il sur son compte Instagram, en légende d’une série de photos de lui posant aux côtés de la précieuse pièce. Je l’ai vue de mes propres yeux, c’est foutu. Kim, tu as volé un élément de notre culture.”

À l’heure où nous écrivons ces lignes, ni Kim Kardashian ni le musée qui héberge la robe n’ont encore répondu publiquement aux critiques.

À voir également sur Le HuffPostKim Kardashian s’est bien lâchée sur sa famille dans le “Saturday Night Live”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles