Au Met Gala, Kim Kardashian a porté une robe de Marilyn Monroe et c'était tout un travail

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kim Kardashian, ici sur le tapis rouge du Met Gala, lundi 2 mai à New York. (Photo: Gotham via Getty Images)
Kim Kardashian, ici sur le tapis rouge du Met Gala, lundi 2 mai à New York. (Photo: Gotham via Getty Images)

Kim Kardashian, ici sur le tapis rouge du Met Gala, lundi 2 mai à New York. (Photo: Gotham via Getty Images)

MODE - La star de télé-réalité aime jouer l’effet de surprise à chaque Met Gala. Ce lundi 2 mai, Kim Kardashian n’a pas dérogé à la règle, comme en témoigne la robe scintillante et dorée dans laquelle elle est apparue sur le tapis rouge du dîner annuel de collecte de fonds organisé par la papesse de la mode, Anna Wintour.

Elle n’a pas choisi n’importe quelle robe. Il s’agissait de la robe qu’a portée Marilyn Monroe lorsqu’elle a chanté un joyeux anniversaire au feu président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy.

“L’idée m’est vraiment venue après le gala de septembre de l’année dernière, raconte l’entrepreneuse. Je me suis demandé ce que j’aurais fait pour le thème américain si je n’avais pas eu le look Balenciaga. Quelle est la star la plus américaine qui vos vient en tête? C’est Marilyn Monroe.”

(Photo: Gotham via Getty Images)
(Photo: Gotham via Getty Images)

(Photo: Gotham via Getty Images)

(Photo: Gotham via Getty Images)
(Photo: Gotham via Getty Images)

(Photo: Gotham via Getty Images)

Kim Kardashian a raison. Cependant, le thème de ce Met Gala portait sur une période de l’histoire bien précise: le Gilded Age. Il s’agit des années 1870-1890, soit l’âge d’or américain. Marylin Monroe, elle, a vécu de 1926 à 1962.

L’expression “Gilded Age”, que l’on doit à l’écrivain Mark Twain, correspond à la période de prospérité qui a suivi la guerre de Sécession, période au cours de laquelle le pays a connu une croissance économique et industrielle sans précédent. C’est le grand boom des chemins de fer, des investisseurs, des innovations techniques. C’est aussi l’arrivée en grande pompe des gratte-ciels à New York... et de Vogue.

Comme le souligne le magazine de mode, on raconte que Marilyn Monroe aurait payé 1440 dollars pour se faire faire cette fameuse robe sur mesure. Elle est désormais considérée la robe ayant été vendue la plus chère aux enchères (4,8 millions de dollars en 2016 chez Julien’s Auctions) et fait partie des collections du musée Ripley’s Believe It Or Not.

(Photo: Bettmann via Getty Images)
(Photo: Bettmann via Getty Images)

(Photo: Bettmann via Getty Images)

Pour parvenir jusqu’au tapis rouge de ce Met Gala, la robe a été conservée dans un coffre fort, dont la température et l’humidité ont été minutieusement contrôlées.

“Je devais porter des gants pour l’essayer”, raconte Kim Kardashian, avant d’ajouter: “J’ai toujours trouvé que [Marilyn Monroe] était vraiment bien roulée”. Cependant, les deux femmes n’ont pas tout à fait la même morphologie, ni la même taille. Comme la robe ne peut pas être retouchée, Kim Kardashian raconte avoir suivi un régime strict plusieurs mois en amont pour perdre du poids. La premier essaye n’a pas été concluant. Le second, oui. “J’ai eu envie de pleurer de joie”, conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost: Au Met Gala 2022, Blake Lively et sa robe volent la vedette

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles