Au Maroc, la culture juive sera enseignée à l’école

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Avant même de normaliser ses relations diplomatiques avec Israël, le Maroc a lancé une réforme scolaire qui intègre l’enseignement de l'histoire et de la culture de la communauté juive. Une première dans le monde arabe où le judaïsme est un sujet tabou.

Un nouveau programme

Dès 2021, les élèves du primaire auront un cours en langue arabe sur l’histoire de la présence juive au Maroc. L’introduction de nouveaux chapitres dans le cursus éducatif concernera également les élèves du lycée. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de refonte des manuels scolaires impulsé en 2014. Il s’agit de "mettre en avant la diversité identitaire marocaine", comme le souligne Fouad Chafiqi, directeur des programmes scolaires au ministère marocain de l’Education.

"Cette introduction est une première dans le monde arabe ; elle fait l’effet d’un tsunami"

Serge Berdugo, secrétaire général du Conseil de la communauté israélite du royaume

à l'AFP

"Un vaccin contre l’extrémisme"

Présent dans l'architecture, la musique ou la cuisine, "l'affluent juif" de la culture marocaine apparaîtra ainsi dans les nouveaux manuels d'éducation sociale du cycle primaire. Selon les premières informations relayées par l'Agence France Presse, un chapitre y sera consacré au sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah, dit Mohammed III, qui impulsa au XVIIIe siècle la présence juive dans la ville d'Essaouira (Sud), devenue (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi