Au Louvre, la "Liberté guidant le peuple" dévoile enfin ses couleurs éclatantes

Le célèbre tableau "La Liberté guidant le peuple" peint par Eugène Delacroix a été restauré. Jauni par des décennies de couches de vernis et de crasse, il est présenté de nouveau sous son meilleur jour aux visiteurs du musée du Louvre.

C'est une véritable métamorphose. Après plus de six mois de restauration, le public du Louvre peut découvrir, à partir du 2 mai, l'éclat retrouvé d'une icône mondiale de la peinture : "La Liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix.

"On est la première génération qui va redécouvrir la couleur de Delacroix", se réjouit Sébastien Allard, directeur du département des peintures du Louvre.

Le tableau qui, en dehors du Louvre, a seulement pu être admiré à son antenne de Lens et au Japon en 1999, représente une allégorie de la Liberté : une femme aux seins nus brandissant la cocarde bleu-blanc-rouge sur une barricade au milieu d'insurgés, au cœur de Paris, réalisé par Eugène Delacroix en 1830.

"Jusqu'à présent on perdait la richesse de l'intensité chromatique, les plans, les blancs, les ombres, tout cela était unifié sous ces couches jaunâtres", souligne ce responsable qui a observé la métamorphose du tableau dans une salle du musée transformée en atelier de restauration.

Car, au fil du temps, huit couches de vernis ont été appliquées sur le tableau pour rehausser les couleurs avant de les noyer dans une masse jaune et terne, dans laquelle "crasse et poussière" ont aussi été emprisonnées, selon lui.

La dernière restauration importante datait de 1949. Celle-ci a été réalisée dans le cadre d'une campagne lancée en 2019 pour les grands formats du XIXe siècle.

"Révélation"

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le Paris des Arts d'Imane Ayissi
Chéri Samba : "J'aime interpeller le public avec mes tableaux"
Emmanuelle Polack, chasseuse de tableaux spoliés sous l'Occupation