Au CES de Las Vegas, Peugeot et sa voiture Inception disent adieu au volant

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

TECHNOLOGIE - Bientôt des voitures sans volant ? Ce prototype électrique truffé de technologies doit inspirer les prochains véhicules Peugeot. Il a été présenté lors du salon électronique CES à Las Vegas début janvier par la marque du groupe Stellantis. Peugeot espère attirer une nouvelle génération de conducteurs avec ce modèle.

La voiture, baptisée Inception, est encore un concept mais certaines de ses technologies se retrouveront progressivement dans les nouveaux modèles à partir de 2025-2026, comme le centre de commande « Hypersquare » , ainsi que vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

La mécanique remplacée

Ce dernier est l’une des innovations majeures. Remplaçant le volant traditionnel, cet objet rectangulaire doté d’un écran fonctionne au toucher, par de simples clics ou mouvements latéraux, comme un jeu vidéo. Il ne guide plus la voiture via une colonne de direction physique mais via des commandes électriques. « Une nouvelle génération de clients, plus jeunes, habitués à utiliser les smartphones (...) arrive et nous devons nous adapter à l’époque », explique Linda Jackson.

« Quand vous vous approchez de cette voiture, elle vous accueille, elle vous reconnaît. Elle crée ensuite votre profil, différent du profil de votre partenaire ou de quelqu’un d’autre. Vous montez dans la voiture, elle réagit immédiatement à vos changements, elle crée également le profil, la façon dont vous voulez conduire, etc. » détaille la directrice générale de Peugeot.

Le prototype a été présenté aux États-Unis, à l’occasion du salon de l’électronique grand public CES. « Les voitures ne relèvent plus de la mécanique mais des logiciels (...), de la façon de les gérer », estime Linda Jackson. Alors que Peugeot ne fabrique plus de voitures pour les États-Unis depuis 1991, un éventuel retour avait été évoqué en 2016. Mais la marque ne prévoit pas pour autant de revenir dans le pays.

Le salon de Las Vegas est une vitrine pour le monde entier et le groupe veut accroître sa présence dans d’autres régions que son bastion, l’Europe, notamment en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique, en Inde et en Asie Pacifique, a indiqué la responsable.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi