Au CES de Las Vegas, ce casque VR permet de sentir le métavers

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

MÉTAVERS - Sentir une rose imaginaire alors que vous jouez à un jeu vidéo ? C’est ce que propose OVR au salon des technologies de Las Vegas qui s’est déroulée au début du mois de janvier. L’édition 2023 du CES, qui s’achève ce dimanche 8 janvier, a été marquée par l’émergence des technologies olfactives.

L’entreprise américaine OVR a mis au point un accessoire qui s’attache sous le casque de réalité virtuelle (VR) pour diffuser des odeurs. L’utilisateur peut ainsi sentir la fumée d’un feu de camp virtuel et humer un marshmallow grillé, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

L’odorat est essentiel au métavers, selon Sarah Socia, vice-présidente d’OVR, parce que c’est « le seul sens qui est directement relié au système limbique, une partie du cerveau cruciale pour la mémoire et les émotions ».

Un pas supplémentaire vers le métavers

« Nous sommes en train de quitter les univers en deux dimensions, audio et vidéo, considère Aaron Wisniewski, le fondateur de OVR Technology. Nous entrons dans un monde qu’on peut appeler le métavers, en tout cas une évolution du monde digital » a-t-il expliqué.

La start-up de l’État américain du Vermont a présenté un prototype de monture qui comporte aussi des cartouches d’odeurs chimiques et permet de créer des parfums via une application mobile. L’utilisateur les associe à des vidéos à partager ensuite avec des amis - s’ils possèdent l’étrange serre-tête. Aromajoin, une concurrente japonaise, parie aussi sur l’adoption de tels appareils.

Pour Steve Koenig, « le métavers commence à avoir de la substance, on entrevoit les différentes applications. » « On se croirait au début des années 90, quand on parlait d’internet sans pouvoir imaginer tout ce qui allait se passer » a ajouté le vice-président de la Consumer Technology Association (CTA), qui organise le salon.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi