Au large de l'Italie, des migrants encore bloqués à l'entrée du port

Lundi, des centaines de migrants ont réclamé de l'aide en brandissant des pancartes en carton sur le navire de sauvetage Geo Barents au large de la Sicile. Le gouvernement italien avait fait débarquer à Catane 357 des 572 personnes considérées comme "en danger". 215 personnes ont dû rester sur le bateau et ont appelé à l'aide. Le capitaine a refusé l'ordre de quitter le port. Actuellement, quatre navires sont en attente d'un port sûr en Méditerranée.