Au Kenya, enfants, parents et enseignants accueillent la réouverture des établissements scolaires avec joie pour les uns et inquiétude pour les autres

Laurent Filippi
·1 min de lecture

En ce début d’année 2021, des millions d’élèves kényans ont repris le chemin des salles de classe pour la première fois depuis l’arrêt du système scolaire le 15 mars 2020, en raison de la pandémie de Covid-19. L’annonce de la réouverture des établissements scolaires a été un immense soulagement pour les enseignants et les spécialistes de l’enfance. Si la plupart des enfants sont heureux de pouvoir retourner à l’école, beaucoup de parents restent inquiets.

Une mesure critiquée

Avec l’apparition des premiers cas de coronavirus en mars 2020, le gouvernement kényan a décidé de fermer tous les établissements scolaires. Cette mesure a été très mal accueillie par beaucoup de parents qui ne comprenaient pas pourquoi les églises, les restaurants et les magasins ont a contrario eu le droit de rester ouverts. De plus, si des cours à distance ont été mis en place par certains établissements, en réalité très peu de jeunes Kényans ont eu accès au matériel technologique nécessaire pour en profiter.

C'est donc avec un immense soulagement que la réouverture des écoles primaires et des collèges en janvier 2021 – les universités peuvent choisir une date ultérieure a été accueillie par la population. Aujourd’hui, 16 à 17 millions d’élèves ont pu ainsi reprendre les cours. Par exemple, dans le comté de Kisumu, près du Lac Victoria, les pluies diluviennes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi