Au Kenya, le combat du peuple Yaaku pour sauver sa langue, le Yakunte

·1 min de lecture

Selon l'Unesco, une langue africaine sur dix risque de disparaitre au cours de la prochaine décennie. Au pied du Mont Kenya, les Yaaku figurent parmi ces peuples de chasseurs-cueilleurs qui ont vécu quasi reclus dans leur forêt de Mukogodo jusqu'à ce que les brassages de population du siècle écoulé bouleversent leurs modes de vie. Assimilés par les Massaï (plus nombreux et volontiers expansionnistes), ils ont peu à peu perdu leur langue. Aujourd'hui, ils luttent pour la faire renaître. En particulier, une femme, Juliana Kageni, qui tente de sauvegarder le Yakunte, grâce aux nouvelles technologies.

Également au sommaire de cette édition :

Au Bénin, la traque des cabinets de soins illégaux

Le ministère béninois de la Santé poursuit son combat contre les officines clandestines. Selon ses chiffres, seul 30% des centres privées installés dans le pays ont reçu une autorisation d'exercer. Depuis novembre,1400 cliniques clandestines ont été fermées. Les interpellations d'aides soignants se faisant passer pour des médecins ont augmenté.

Le Ghana, poubelle des textiles du monde

Un vêtement sur 8 finira sur une plage d'Afrique. Des vêtements usagés, souvent destinées à des filières de recyclage, finissent par polluer les écosystèmes des pays du continent et nuisent à la santé des populations. C'est notamment le cas au Ghana, où les habitants se retrouvent submergés par ces tissus venus d'ailleurs. Des milliers de tonnes de fripes devenues inutilisables se retrouvent dans de gigantesques décharges qui débordent sur l'océan.

Des prothèses hyperréalistes pour les personnes à la peau noire crées par un jeune nigérian


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles