Au jardin des plantes, un exposition en immersion parmi les plus petits êtres vivants

Etre plus petit que les minuscules, perdus dans la nature hostile, c'est le voyage que propose le Muséum national d'Histoire naturelle à Paris jusqu'au 15 janvier 2023 : « Mini-monde en voie d'illumination » invite le public à explorer l'infiniment petit au Jardin des Plantes.

En totale immersion, le visiteur traverse une prairie, une mare, affronte la forêt. Il y rencontre les escargots, les papillons, les araignées, moustiques ou libellules, tous étant le repas préféré d'un prédateur prêt à les croquer.

"Lorsqu'il entre dans l'exposition, le visiteur passe par une machine à rétrécir et se retrouve dans une échelle inversée. L'herbe fera trois, quatre mètres de haut, les insectes seront plus gros que nous, explique Michel Saint Jalme, directeur de la Ménagerie du Jardin des Plantes. Les plus petits êtres vivants que l'homme ne connaît pas, qu'il ne voit pas dans l'herbe sous ses pieds, sont très, très importants dans le fonctionnement de ces écosystèmes."

La ménagerie du Jardin des Plantes est dédiée aux organismes minuscules qui vivent avec nous et nous embêtent parfois, puces, poux, punaises de lit et moisissures et bactéries diverses.

L’exposition, ludique et scientifique, a été conçue avec les scientifiques du Muséum. Un mini-monde indispensable pour l'homme qui a tendance un peu à oublier qu'on a toujours besoin d'un plus petit que soi.