Au Japon, les enseignements de la victoire électorale de l’inamovible parti libéral-démocrate

La campagne des législatives opposait principalement le PLD et le Parti bouddhiste, partenaires depuis 1999, aux deux premiers partis d'opposition que sont le Parti démocrate constitutionnel Rikken (centre gauche, héritier des démocrates qui ont gouverné de 2009 à 2012) et le Parti communiste (PCJ). Ces deux partis d'opposition, pour la première fois, avaient fait en sorte de ne pas se faire concurrence pour optimiser leurs résultats. Durant la campagne, Kishida a évoqué un « nouveau capitalisme » et une lutte accrue contre les inégalités (plus prononcées qu'en France selon l'OCDE, annoncé des tests PCR gratuits et des certificats de vaccination électroniques pour améliorer la lutter contre ...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles