Coronavirus : au gouvernement, l'hypothèse d'un reconfinement n'est plus taboue

·1 min de lecture

Si le gouvernement est déterminé à tout faire pour éviter d'en arriver à l'extrémité d'un nouveau reconfinement, certains ministres reconnaissent à demi-mots que cette mesure serait la seule véritablement efficace pour faire baisser la pression sur le système hospitalier.

Face à l'explosion du nombre de cas de coronavirus, 38 nouveaux départements vont passer sous couvre-feu à partir de vendredi soir, a annoncé Jean Castex. Cette mesure concernera donc quelque 46 millions de Français. Mais dans la communauté médicale, de plus en plus de médecins appellent directement à un reconfinement face à une épidémie qui semble désormais hors de contrôle. Jeudi soir, les chiffres de Santé publique France faisaient état de 41 622 nouvelles contaminations, du jamais vu depuis la mise en place des tests de dépistage. Même si le gouvernement s’y refuse officiellement, l’idée d’une mise sous cloche généralisée, ou locale, fait son chemin au sein de l’exécutif.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 23 octobre

"Reconfinement"… ce mot était tabou il y a encore quelques jours, il revient désormais avec insistance dans les couloirs de l'exécutif. "Le couvre-feu était indispensable, mais je crains que ça ne soit pas suffisant pour faire baisser la pression", s’inquiète une ministre auprès d’Europe 1. "Soyons honnêtes, le couvre-feu c’est un pré-confinement", nous avoue un autre.

"Envisager des mesures beaucoup plus dures"

Sans évoquer directement cette option, Jean Castex jeudi soir a préparé les esprits à des mesures plus fortes. "Si nous ne réussissons...

Lire la suite sur Europe1

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> "J'avais envie de vomir" : la souffrance de ces femmes obligées d'accoucher masquées
> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours
> Coronavirus : à partir de quel âge faut-il faire tester son enfant ?
> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque
> Le port du masque...

Ce contenu peut également vous intéresser :