Au G7, Emmanuel Macron veut contribuer à "vacciner le monde"

·Journaliste politique
·1 min de lecture
Emmanuel Macron lors d'une rencontre avec les ONG à l'Élysée en amont de la réunion du G7. (Photo: PASCAL ROSSIGNOL via AFP)
Emmanuel Macron lors d'une rencontre avec les ONG à l'Élysée en amont de la réunion du G7. (Photo: PASCAL ROSSIGNOL via AFP)

INTERNATIONAL - “Urgent”, “nécessaire”, “prioritaire”... Avant le sommet du G7 qui se tient -en présentiel- ce vendredi 11 juin au Royaume-Uni, l’Élysée insistait sur la dimension sanitaire sur laquelle le chef de l’État a décidé de se mobiliser avec, en ligne de mire, l’accès au vaccin contre le Covid-19 pour les pays plus pauvres. L’objectif affiché et assumé côté français? “Vacciner le monde”.

Ce jeudi, Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé qu’il soutenait publiquement la demande de levée des brevets sur les vaccins, conformément à ce qu’il avait promis la veille devant les ONG conviées à l’Élysée. Ce qui a notamment été applaudi par l’ancienne ministre, aujourd’hui directrice général d’Oxfam France, Cécile Duflot, saluant l’engagement français dans “ce combat essentiel”.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Appuyer sur l’accélérateur

“Ce G7 doit vraiment être celui de la vaccination mondiale”, espère de son côté la présidence française, précisant que l’hôte du sommet, le Premier ministre britannique Boris Johnson, partage la nécessité de faire du vaccin “un bien public mondial”, ayant lui-même placé les échanges sous le signe de la solidarité internationale. Et pour éviter l’écueil des effets d’annonce sans lendemain, le couple franco-britannique ambitionne d’appuyer sur l’accélérateur.

“Le sujet, c’est évidemment de fixer des objectifs qui ne soient pas pour l’année prochaine”, affirme l’entourage du chef de l’État...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles