Au football, l’intelligence artificielle traque le hors-jeu

·2 min de lecture

La FIFA teste une technologie de suivi des joueurs en temps réel afin d’envoyer des alertes aux assistants vidéo de l’arbitrage. La détection d’un hors-jeu potentiel est automatique mais la validation finale de la faute reste du ressort de l'assistant vidéo.

Depuis 2012, la FIFA déploie dans les stades de football des , qui disent si le ballon a franchi la limite fatidique ou non quand l’oeil humain, lui, a fait défaut. Dix ans plus tard, l’organisation internationale s’apprête à déployer un autre dispositif high-tech : la détection semi-automatique de hors-jeu. En test cette année, elle est déployée en compétition pour la Coupe arabe de la FIFA qui se déroule au Qatar entre le 30 novembre et le 18 décembre 2021. Mais l’enjeu, c’est la Coupe du monde de 2022, également au Qatar.

Comme pour la ligne de but, le procédé repose sur des caméras dont les données sont envoyées sur des serveurs pour analyse automatisée. Ce n’est plus la balle et la ligne de but qui sont suivies par les objectifs mais les joueurs eux-mêmes et leur positionnement les uns par rapport aux autres.

En l’occurrence, c’est la technologie de la société Hawk-Eye Innovations qui a été retenue. Elle avait déjà équipé les stades lors de la Coupe du monde de 2018 en Russie, pour suivre les lignes de but.

29 points de données sur le corps du joueur

Pour le hors-jeu, dix à douze caméras vont être installées sous les toits des stades. Elles envoient le flux en temps réel à des serveurs où des outils logiciels d'intelligence artificielle analysent le point de contact du ballon avec un joueur ainsi que 29 points de données sur les joueurs. Concrètement, ces données consistent en des zones du corps des footballeurs, essentiellement des articulations, permettant d’avoir le positionnement du sportif et de comprendre son comportement. Le système détecte le moment exact du contact avec le ballon et quelles parties du corps de l’attaquant ou de l’avant-dernier défenseur se trouvent le plus près de la ligne de but. Le hors-jeu consiste en effet, pour un attaquant, à être plus près de la ligne de but de l’équipe adverse que de l’avant-dernier défenseur de cette équipe (le dernier défenseur étant le gardien).

La technologie n’a néanmoins pas pour ambition d'affirmer qu’i[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi