Au Festival de la BD d’Angoulême, l’un de ces trois noms sera distingué

Riad Sattouf, ici au mois de septembre 2020, à Paris.
JOEL SAGET / AFP via Getty Images Riad Sattouf, ici au mois de septembre 2020, à Paris.

BANDE DESSINÉE - Alors que l’édition 2023 du Festival d’Angoulême a déjà été secouée par la polémique entourant l’annulation de l’exposition dédiée à Bastien Vivès, bédéiste visé par une enquête pour diffusion d’images pédopornographiques, les organisateurs ont dévoilé, ce mercredi 11 janvier, les noms des trois auteurs et autrices en lice pour le Grand Prix.

Le premier est Français. Il s’agit de Riad Sattouf. L’auteur de L’Arabe du futur, dont le sixième tome est paru au mois de novembre, a déjà été récompensé à plusieurs reprises du Fauve d’or à Angoulême, comme en 2010 pour le tome III de Pascal Brutal.

Catherine Meurisse, elle aussi Française, figure également dans la compétition. Originaire de Niort, Catherine Meurisse a notamment réalisé les BD La légèreté, Les Grands Espaces, et La jeune femme et la mer. Elle a fait son entrée à l’Académie des Beaux-Arts en décembre, permettant ainsi à la bande dessinée d’intégrer pour la première fois la prestigieuse institution.

Rendez-vous le 25 janvier

La troisième concurrente s’appelle Alison Bechdel. Figure de proue de la BD queer, nous dit Le Monde, cette Américaine est notamment connue pour son roman graphique Fun Home, récit autobiographique familial à l’humour sombre et lucide. C’est à elle, aussi, qu’on doit le dénommé « test de Bechdel », un indicateur permettant d’analyser la sous-représentation des femmes à l’écran (cinéma, séries, etc.).

Les trois bédéistes sont arrivés en tête du vote numérique, organisé auprès des professionnels de la BD. Le prochain tour de scrutin doit avoir lieu le mercredi 25 janvier, veille de l’ouverture du Festival d’Angoulême. L’an passé, c’est la Canadienne Julie Doucet qui a été distinguée pour l’ensemble de son œuvre.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi