Mais au fait, c’est quoi la sérotonine ?

Florence Méréo
Une nourriture saine et équilibrée est la meilleure source de sérotonine. Rien ne tel qu’une joyeuse tablée ! (Illustration)

Elle a été propulsée en titre du nouveau roman de Michel Houellebecq. Mais qui est cette Sérotonine ? Molécule qui régule l’humeur, son rôle est aussi crucial dans la coagulation sanguine ou la digestion.


Quand il a appris la sortie du livre, le cerveau de Philippe Amouyel a produit un « shoot » de sérotonine. Déjà parce que le médecin est un fan assumé de l’écrivain Michel Houellebecq. Et parce qu’en tant que spécialiste des neurones, quoi de plus enthousiasmant que de voir le mot Sérotonine érigé en titre d’un roman promis au succès mondial ? « C’est quand même ce qui régule l’humeur ! » insiste le professeur.

Au-delà de son destin littéraire, la sérotonine est en effet un personnage clé de l’histoire de notre corps. Neuromodulateur, elle contrôle et régule l’activité cérébrale, agissant sur le sommeil, l’appétit, l’humeur, l’anxiété, la dépression. C’est déjà beaucoup, mais loin d’être exhaustif. Car au chapitre premier de la sérotonine, il y a le sang. « Elle est toujours citée pour sa fonction cérébrale, mais c’est dans le sang qu’elle se trouve à 95 % ! réhabilite Luc Maroteaux, chercheur à l’Inserm. Parmi ses grandes fonctions, il y a la coagulation sanguine. Elle participe aussi au fonctionnement du microbiote et à la contraction de l’intestin, en clair à la digestion », reprend le responsable de l’équipe « signalisation de la sérotonine » qui, amusé, a appelé son labo dès qu’il a su comment Houellebecq nommait son nouveau bébé.

Mais ce sont bien les 5 % produites par le cerveau que le romancier donne à voir. Celles-là mêmes qui jouent sur l’humeur, la souffrance psychique, l’agressivité, les addictions ou au contraire sur la jovialité voire l’euphorie. Celles-là mêmes qui valent depuis longtemps à la sérotonine le surnom d’« hormone du bonheur » ou encore de « cerveau amoureux », selon le Dr Frédéric Saldmann qui consacre à la molécule un chapitre de son dernier ouvrage («Vital !»), paru ce mercredi.

«C’est une hormone compliquée»

« Ce n’est pas pour rien que (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

La grippe arrive tardivement, mais ne sera pas clémente pour autant
Gastro géante en pleine croisière : les passagers sont rentrés à bon port
Pourquoi l’urine de Thomas Pesquet intéresse les scientifiques
La gastro s’invite en pleine croisière : près de 500 malades sur un paquebot géant
Imbroglio sur les hausses des complémentaires santé