Au fait, c’est quoi Liot ?

© Xose Bouzas / Hans Lucas via AFP

Les députés du groupe Liot ont déposé une motion de censure vendredi après-midi après le 49-3 utilisé pour faire passer la réforme des retraites. Liot, c’est l’acronyme d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale baptisé « Libertés indépendants, outre-mer et territoires ». Il a été créé le 28 juin 2022, prenant alors la suite du groupe « Libertés et territoires », fondé en 2018 par des ex-élus de la majorité et des élus corses.

À lire aussi Pourquoi la réforme des retraites risque d'alimenter un conflit de générations

Aujourd’hui, Liot compte 20 membres issus d’horizons divers. La moitié sont issus du parti Régions et peuples solidaires (RPS), qui fédère régionalistes et autonomistes (de corse ou d’outre-mer par exemple). Parmi eux, Bertrand Pancher, le président du groupe Liot, est un ancien élu du parti radical. Sans être membres de RPS, d’autres élus ultramarins, de Mayotte ou de La Réunion, sont également présents. Le reste du groupe se compose d’élus de centre-droit (6 membres de l’UDI et un membre de l’Alliance centriste) et de gauche, des dissidents du PS qui refusaient d’intégrer la Nupes.

Retrouvez ici l’ensemble de nos antisèches

Les membres de ce groupe protéiforme, au sein duquel la liberté de vote est instaurée, se retrouvent sur la défense des territoires. De même, ils partagent des convictions pro-européennes et ont une même vision de l’urgence écologique. S’ils n’ont jamais été autant consultés par le gouvernement depuis juin, du fait de la...


Lire la suite sur LeJDD