Au fait, c’était quoi l’URSS ?

© Archives Snark / Photo12 via AFP

L’Union des républiques socialistes soviétiques ou l’URSS, a été fondée le 30 décembre 1922, il y a tout juste un siècle. Cet État fédéral, considéré à l’époque comme le plus grand État au monde, naît sur les cendres de la Russie des tsars, après son renversement par les bolcheviques en octobre 1917 et les cinq ans de guerre civile qui ont suivi.

Quatre républiques constituent au départ l’URSS : la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Transcaucasie (qui réunit l’Arménie, la Géorgie et l’Azerbaïdjan). Le 30 décembre 1992, elles signent un traité d’union, créant de fait l’URSS. Elle sera composée à son pic de 15 États, avec le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kirghizistan, le Turkménistan, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, la Moldavie et les républiques précitées.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Le pays est dirigé par des soviets, des assemblées composées au départ d’ouvriers, de soldats ou de paysans, déclinées à différentes échelles jusqu’au Soviet suprême, l’instance la plus haute. Le Parti communiste, unique parti autorisé et donc seul en capacité de présenter des candidats, contrôle les soviets et garde ainsi la main sur les républiques.

L’URSS voulait créer un « homme nouveau » affranchi des entraves matérielles et spirituelles de la société capitaliste, et dont les valeurs communistes transcenderaient les nationalités. Selon certains historiens, l’absence de notion géographique dans l’appellation « Union des républiques sociali...


Lire la suite sur LeJDD