Mais au fait, qui était Jeanne d'Arc?

·1 min de lecture

Cheffe de guerre, sainte de l'Eglise catholique et véritable héroïne de l'Histoire de France dont elle est sûrement le personnage féminin le plus connu. Voilà qui est Jeanne d'Arc pour la postérité. Pour comprendre tout ça, il faut revenir à la guerre de Cent ans. Il s'agit d'un long conflit (qui a duré en réalité 116 ans) qui a opposé la dynastie des Plantagenêt, qui régnait en Angleterre, à celle des Valois, qui dirigeait la France. Officiellement, les deux familles se disputent la couronne de France après la mort sans fils de Philippe IV le Bel. En 1429, alors que le royaume français est réduit à peau de chagrin (la capitale est alors à Bourges), Jeanne d'Arc, fille d'un paysan aisé de Domrémy (Vosges actuelles), parvient à convaincre un seigneur local de lui donner une escorte pour qu'elle puisse rejoindre le dauphin de France, le futur Charles VII.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Âgée d'environ 17 ans, elle dit avoir entendu les voix de Saint Michel, Sainte Marguerite d'Antioche et Sainte Catherine d'Alexandrie, et que ces derniers lui ont donné la mission de "bouter" les Anglais hors de France. Dans la forteresse de Chinon (Indre-et-Loire), elle annonce au roi Charles VII quatre événements : la libération d'Orléans, son sacre royal à Reims (ce qu'il n'avait pu faire en raison de la présence des troupes anglaises), la libération de Paris et la libération du duc d'Orléans, frère du roi emprisonné par l'ennemi. Grâce à son charisme, elle brise le ...


Lire la suite sur LeJDD