Au concours de la meilleure vanne, Hamon remporte son match contre Wauquiez

Geoffroy Clavel
Au concours de la meilleure vanne, Hamon remporte son match contre Wauquiez

PRESIDENTIELLE 2017 - En opposant le candidat socialiste Benoît Hamon au très droitier président LR de la région Rhône-Alpes Laurent Wauquiez pour débattre laïcité, "L'Emission politique" de France2 espérait un combat frontal et elle n'a pas été déçue. Tandis que le premier est accusé par ses détracteurs de faire preuve de "complaisance" à l'égard de l'islamisme et que le second est souvent assimilé au Front national pour son discours farouchement anti-islam et anti-immigrés, la confrontation entre ces deux quadragénaires a rapidement tourné au concours de tacles, plus ou moins bien sentis.

C'est l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez qui a d'emblée ouvert les hostilités. Rebondissant sur des propos de son interlocuteur qui s'était comparé précédemment au candidat démocrate américain Bernie Sanders, l'élu LR a tenté une pointe d'humour en relevant qu'il ne débattait pas "avec Hillary Clinton". Plaisanterie qui est totalement tombée à plat sous le regard cruel des moqueurs.



Riposte quelques minutes plus tard de Benoît Hamon qui qualifie son rival de "joli hologramme de Marine Le Pen". Un croche-patte doublé d'une allusion à Jean-Luc Mélenchon qui a suscité des rires et des applaudissements sur le plateau, composé pour beaucoup de soutiens du candidat socialiste.

Contre-attaque de Laurent Wauquiez (sans beaucoup plus de succès): "Vous me permettrez un peu d'humour : j'ai compris que vous n'étiez pas l'hologramme de Clinton, j'espère que ce n'est pas l'hologramme de Tariq Ramadan."

Benoît Hamon n'a pas voulu lui laisser le dernier mot. "Je ne me moquais pas de vous quand je parlais d'hologramme. Quiconque aujourd'hui ferait un...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages