Au Colorado, des tumbleweeds envahissent les rues après une tempête de poussière

·1 min de lecture

ÉTATS-UNIS - Le triste concours des paysages catastrophiques se poursuit au centre des États-Unis en ce mois de décembre. Après une très violente tornade qui a laissé dans le Kentuckydes scènes de désolation et une tempête dans le Midwest qui a charrié une quantité impressionnante de poussière à l’image du “Dust bowl”, c’est au tour des virevoltants de transformer l’aspect des rues dans le Colorado.

Tandis que la violente tempête de poussière et de sable frappait mi-décembre cet État américain, une grande quantité de virevoltants ou “tumbleweed”, littéralement “herbe qui tourne”, ont été charriés dans des zones résidentielles.

Symbole du Midwest

Ces mauvaises herbes sèchent et épineuses qui se présentent sous forme de boule sont symboliques des paysages semi-désertiques de certaines zones du centre du pays. Il s’agit de la partie aérienne de certaines plantes qui, en fin de cycle végétatif, sèche et se détache du système racinaire. Cette masse végétale est ensuite entraînée par le vent et roulée sur une distance plus ou moins longue, jusqu’à ce qu’elle rencontre un obstacle. Les graines de la plante, portées dans cette boule sèche, sont ainsi disséminées.

La tempête de poussière qui a sévi mercredi 15 décembre aux États-Unis fait suite à l’une des épidémies de tornade les plus meurtrières de l’histoire des États-Unis. Au moins 74 personnes ont été tuées dans le Kentucky et 14 sont mortes dans d’autres États lorsque ce système de tempête a balayé les Grandes Plaines et certaines parties du Sud vendredi dernier.

À voir également sur Le HuffPost: Les images d’Alexandrie et du Mont Sinaï recouverts d’une neige exceptionnelle

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles